Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 23:09

A l' heure où les chiffres assez catastrophiques concernant les ventes d' automobiles pour le mois de novembre viennent de tomber, on ne peut que constater la fragilité du titre PEUGEOT. Ce dernier reste en effet " à la ramasse " quoiqu' on dise, quoiqu' on fasse. La valeur n' en a manifestement pas fini de dégringoler comme on peut encore le voir sur le graphique ci-dessous. Ce n' est donc toujours pas le moment de se replacer dessus. A surveiller de près tout de même. Le point bas absolu arrivera tôt ou tard, ou alors à défaut, ce serait la fin de PSA. 

PEUGEOT.png

www.zone-trading.com 

Repost 0
Published by zone-trading - dans VALEURS DIVERSES
commenter cet article
6 septembre 2012 4 06 /09 /septembre /2012 22:40

Rien ne va plus. Tout le monde en parlait, mais sans vraiment y croire : PEUGEOT sort du CAC 40. Présent dans l' indice de référence depuis ces débuts, à savoir en 1987, c' est donc tout un symbole de l' industrie française qui disparait des écrans. Le coup est rude, même si on voyait mal comment le groupe pouvait finalement y échapper. PEUGEOT sera donc définitivement évincé du CAC le 24 septembre prochain. L' industriel laissera sa place au chimiste belge SOLVAY. Le poids du groupe a sérieusement diminué depuis maintenant plusieurs mois. Avec un cours en chute libre, PEUGEOT a vu sa capitalisation boursière fondre comme neige au soleil. Cette dernière n' affiche plus qu' à peine plus de 2 milliards d' euros, représentant de ce fait, que 0.2 % de l' indice de référence. Les difficultés du groupe perdurent toujours pour le moment avec de " belles " pertes, sans compter un vaste plan social qui a suscité pas mal de grabuge au cours des dernières semaines. L' impact en terme d' image n' est évidemment pas sans conséquence, sans compter qu' il n' est jamais bien bon de sortir d' un indice vedette, notamment en ce qui concerne la visibilité ou encore la liquidité d' un groupe. Les sociétés qui sortent ainsi, ont par la suite, tendance à se " ramasser " plus que de raison. Pour l' heure, le titre se reprend tout de même quelquepeu, profitant du marché de fond particulièrement bien orienté en ce jour, mais la tendance finale reste-hélas-bien baissière.

 

www.zone-trading.com

Repost 0
Published by zone-trading - dans VALEURS DIVERSES
commenter cet article
30 juillet 2012 1 30 /07 /juillet /2012 21:48

Les temps sont durs pour PSA. La conjoncture n' est pas favorable, et PSA n' a finalement pas grand-chose à proposer à terme automobile. L' industriel a louper le coche dans pas mal de domaines. La situation est donc critique, mais en partant du principe que toute crise à une fin il peut être intéressant de s' attarder sur cette ' excellente daube " qu' est devenue PSA. Il n' y a de toute façon pas cinquante alternatives : soit une boite finit par couler, soit un point bas existe à un moment ou un autre. Partons donc de la seconde hypothèse en se positionnant sur le titre qui se trouve désormais à un nouveau très attractif. Evidemment, en pareil cas, il est nécessaire d' envisager une porte de sortie assez peu éloignée au cas ou les choses ne se passeraient pas aussi bien qu' envisager. En plaçant un STOP au niveau du 6.01 théorique et en étant patient, la valeur peut donc présenter un intérêt. A suivre...

PEUGEOT.png

 

www.zone-trading.com

Repost 0
Published by zone-trading - dans VALEURS DIVERSES
commenter cet article
9 janvier 2012 1 09 /01 /janvier /2012 21:45

Chacun aura pû déjà le constater, le secteur bancaire n' est pas à la fête en ce début d' année 2012. CREDIT AGRICOLE n' échappe pas à cette nouvelle purge, et se retrouve donc au bord du gouffre. Le support 3.98 n' est en effet plus très loin, et dans le cas, de plus en plus probable, où il finirait pas céder, ce ne serait évidemment pas la joie pour la bancaire.

CREDIT-AGRICOLE.png

www.zone-trading.com

 

Repost 0
Published by zone-trading - dans VALEURS DIVERSES
commenter cet article
9 janvier 2012 1 09 /01 /janvier /2012 21:34

VEOLIA a repris le chemin de la baisse. La valeur n' en finit pas de se prendre les pieds dans le tapis. Le support 7.83 n' est de nouveau plus très loin, et il n' est donc plus à exclure qu' il cède à nouveau lors des prochaines séances. La purge sur le titre n' est probablement pas encore terminée, et il est donc encore trop tôt pour se replacer en " long " sur la valeur, même si au cours actuel, elle devient forcément de plus en plus attractive. Tôt ou tard, le point bas absolu sera en effet effectif et il sera donc intéressant à plus d' un titre d' en profiter. Reste que pour l' heure il faut encore être très prudent. En tout cas, il faut continuer à surveiller le titre de très près.

VEOLIA-ENVIRON.-copie-3.png

 

www.zone-trading.com

 

Repost 0
Published by zone-trading - dans VALEURS DIVERSES
commenter cet article
12 décembre 2011 1 12 /12 /décembre /2011 22:28

Après s' être offert un joli rebond durant quatre séances, voici que le titre DEXIA se retrouve de nouveau en position pour le moins délicate. La valeur est notamment repassée sous sa mm 20 depuis maintenant trois séances; en affichant ce soir un repli sensible de près de 13 %. Les vieux démons sont donc de nouveau là, même s' ils n' avaient en fait jamais vraiment disparus. Le support pertinent du moment reste au niveau des 0.24 et avec un 0.29 ce soir, force est de constater qu' on s' en rapproche dangereusement comme on peut notamment le voir sur le " daily " suivant. Il pourrait donc y avoir du grabuge dans les jours à venir...

DEXIA-copie-9.png

 

www.zone-trading.com

 

Repost 0
Published by zone-trading - dans VALEURS DIVERSES
commenter cet article
24 novembre 2011 4 24 /11 /novembre /2011 17:47

Pour réussir en Bourse, il faut ABSOLUMENT être parmi les premiers à se placer. Plus facile à dire qu' à faire évidemment. " L' idéal est donc de prendre position au niveau le plus bas possible. Dans le cas qui nous occupe, à savoir ALCATEL-LUCENT le " plus bas " se situait à hauteur du 1.14 de la clôture d' hier soir même si en séance on était encore descendu plus bas. Etre parmi les premiers ne veut cependant dire être au plus bas. Cela ne sert pas à grand chose, à part satisfaire l' égo de certains, probablement un rien " mytho ". Dans notre cas, que l' on se place à 1.14 ou au cours de ce soir, à savoir 1.195 ne change rien. Ce qu' il faut c' est tenter de définir le mouvement qui va naître en limitant les risques. L' idée n' étant pas de jouer au POKER mais de finir gagnant sur une position en gardant à l' esprit que le risque demeure cependant. Celui qui ne veut pas prendre le moindre risque n' a de toute façon aucun intérêt à " trader ". Le risque est là, il faut " simplement " essayer d' en limiter la portée sans attendre trop non plus. Le fait d' être en retard sur une position représente en effet également un risque certain. La règle consiste donc à être dans les premiers à se placer, mais sans chercher absolument à se placer au plus bas. Comme évoqué plus haut, outre le fait que c' est quasi impossible, cela ne sert à rien, sinon à prendre des risques inconsidérés.

 

Pour reprendre l' exemple d' ALCATEL-LUCENT, celui qui s' est positionné hier a certes " gratté " quelques point supplémentaires, mais au prix de risques bien plus élevés que celui qui s' est placé ce soir. La " base " du " trade " efffectué ce soir consiste donc à une entrée ce soir peu avant la cloche. Celui qui est plus averti, aura certes pû se placer plus en avant dans la séance, mais au prix, une fois encore, de risques supplémentaires. On s' en tiendra donc à une entrée peu avant la cloche à hauteur du 1.19. Pour ce, on aura analysé le " daily " de la valeur peu avant la cloche. On y remarquera un " marteau inversé " intéressant à plus d' un titre. Cette bougie traduit en effet une volonté affichée de la part des acheteurs, avec cependant un repli intervenu avant la clôture. A ce stade, bien évidemment, on peut considérer que la configuration reste fragile, ce qui est véritable. On peut donc repartir en bas lors des prochaines séances. Ce n' est en effet pas exclu. Mais dans notre cas, il s' agit de " jouer " le retournement, en envisageant donc avec une grande probabilité une fin de baisse sur la valeur.

 

ALCATEL-LUCENT-copie-3.png

 

Outre le " daily ", nous allons également utilisé le graphique en données 5 mns de la valeur pour " trader " au mieux. Dans ce graphique nous allons considérer le 1.173 de 16 h 05 comme étant le point bas à définir comme étant le STOP de SECURITE. L' entrée s' étant faite un peu avant la coche à hauteur du 1.197. Le premier objectif est à présent d' aller chercher le point haut de la séance du jour, à savoir le 1.27 de 11 h 05 comme visible sur le graphique en question. Dossier à suivre à présent...

ALCATEL-LUCENT-copie-5.png

 

www.zone-trading.com

 

 

Repost 0
Published by zone-trading - dans VALEURS DIVERSES
commenter cet article
17 novembre 2011 4 17 /11 /novembre /2011 21:14

La zone pertinente des supports de la valeur se situait à hauteur des 1.47 environ, et a fini par céder il y a quelques jours. Voici donc le titre autour des 1.41 ce soir, encore en baisse. Pour info, à la fin 2010 la valeur était à hauteur des 2.18 et avait bien débuté l' année suivante jusqu' à aller chercher un plus haut à 4.47 début mai dernier. Depuis la " raclée " est plus que manifeste. Avec un cours à 1.41 à l' heure actuelle, la valeur affiche en effet du rouge pour cette année 2011. La situation du moment devient donc inquiétante à plus d' un titre, même si une fois encore il faut y voir une prochaine opportunité d' investissement. Le dossier reste à suivre de près...

ALCATEL-LUCENT-copie-1.png

www.zone-trading.com

 

Repost 0
Published by zone-trading - dans VALEURS DIVERSES
commenter cet article
15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 21:01

Les temps sont durs pour tout le monde, mais force est de constater que VEOLIA est encore moins chanceux que les autres. La valeur reste en effet dans une logique baissière particulièrement préoccupante comme on peut notamment le voir sur le graphique " daily " ci-dessous. Le support 9.68 de la mi-septembre a notamment sauté il y a quelques jours. Le titre se retrouve donc à présent à 8.58 pour un cours à près de 23 euros à la mi-février dernier. Le titre est donc totalement survendu, et finira donc bien par finir par être intéressant à un moment ou un autre. Dossier à surveiller donc...

VEOLIA-ENVIRON.-copie-2.png

 

www.zone-trading.com

 

Repost 0
Published by zone-trading - dans VALEURS DIVERSES
commenter cet article
22 septembre 2011 4 22 /09 /septembre /2011 11:51

Le secteur va mal. Très mal même. On a eu beau entendre ces derniers temps de la part des banques qu' il n' y avait pas péril en la demeure, ce n' est évidemment pas tout à fait vrai. BNP PARIBAS qui est toujours passée, à plus ou moins juste titre, pour une banque plutôt solide, n' échappe désormais plus vraiment à la bourrasque actuelle. Le cours s' est en effet pris une sérieuse raclée en affichant à peine plus que 23 euros à l' heure actuelle pour un plus haut à plus de 57 euros en février dernier. Dans ces conditions, la banques française cherche donc du " cash " au cas où la situation continuerait à se dégrader lors des prochaines semaines. Selon le financial times, la banque française commencerait donc à " draguer " de l' investisseur du côté du... moyen-orient. Un des seuls endroits au monde où il y a encore du " cash " qui coule à flôts. BNP PARIBAS n' est cependant pas la seule banque française dans ce cas. Chacune essayant plus ou moins d' assurer ses arrières en ces temps d' incertitudes manifestes. Les intéressées se défendent plus ou moins de ce type d' informations en évoquant le fait que c' est assez habituel de chercher de l' argent frais auprès d' investisseurs. La " bonne vieille " langue de bois courante quoi. Il ne s' agirait en effet pas de mettre de l' huile sur le feu. Le gros " Baudoin " estime cependant que BNP PARIBAS n' a pas ( encore ) besoins de " cash " à l' heure actuelle. Le groupe serait correctement capitalisé. Entendu, même si personne n' est vraiment dupe. En interne, il se dit que la banque chercherait en effet un " petit matelas " de 2 milliards d' euros au cas où. Autant donc prendre quelques précautions, on ne s' est jamais. Une augmentation de capital serait donc une hypohèse extrême. D' autres solutions étant envisageables auparavant. Dans l' absolu, le groupe BNP PARIBAS affiche en effet une santé plutôt solide en affichant dernièrement un des meilleurs bénéfices semestriels de son histoire.

 

A part le cours le Bourse, tout irait donc pour le mieux pour BNP PARIBAS. Ne soyons pas mesquins, c' est finalement assez vrai. Reste que le marché a décidé de sanctionner BNP PARIBAS comme les autres banques qui n' affichent pas des performances aussi  bonnes. Tout va donc bien dans le meilleur des mondes, même s' il ne faut pas oublier que les banques européennes ont potentiellement perdu la bagatelle de 200 milliards d' euros

 

Alors que penser de tout cela ? Franchement, pas grand chose. D' une part, il faut déjà savoir que quand les marchés trinquent, il y a tout un tas de " rumeurs " qui surgissent ici et là en permanence, en interne, mais aussi ailleurs. Tout le monde délire donc, cela fait parti du " jeu " en quelque sorte. Ce qui est cependant assez nouveau, c' est que les journalistes délirent aussi à présent. On l' a notamment vu avec SOCIETE GENERALE cet été. D' ordinaire, les " rumeurs " sont plus le fait des " initiés ". Tout ce que l' on peut entendre un peu partout, et notamment sur la toile, et donc souvent à prendre avec beaucoup de pincettes.

 

Enfin, d' autre part, il faut savoir qu' un établissement sérieux comme BNP PARIBAS est toujours plus ou moins en négociations avec des investisseurs du monde entier, et donc pas seulement en période de crise. Le fait que BNP PARIBAS chercherait donc éventuellement de l' argent frais n' est donc pas vraiment extraordinaire. Cela prouverait même plutôt au contraire que la banque est sérieuse en envisageant le pire.

 

Au final, les fondamentaux du groupe restent donc appréciables à plus d' un titre. Pour être tout à fait franc, on peut même dire que le cours actuel du groupe ne reflète pas vraiment la réelle qualité des fondamentaux de ce dernier, même si une banque reste par essence très exposée à une conjoncture économique à un moment donné.

 

En attendant que la situation de fond aille mieux, il faut donc voir le niveau actuel du cours de Bourse de la valeur BNP PARIBAS comme une éventuelle opportunité à venir, même si n' est pas encore à exclure que cela " dégueule " encore. A suivre de près donc...

 

BNP-PARIBAS-ACT.A-copie-3.png

 

www.zone-trading.com

 

Repost 0
Published by zone-trading - dans VALEURS DIVERSES
commenter cet article