Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 mai 2010 3 12 /05 /mai /2010 16:11

A LIRE : Nouveau portefeuille moyen terme

 

 

Entrées du jour :

 

BNP PARIBAS. Entrée à 52.49 .Grâce notamment à l' intégration de FORTIS, la banque a réalisé un PNB ( chiffres d' affaires ) en hausse de plus de 20 %. Le bénéfice a quant à lui fait un joli bond de plus de 46 %. La banque continue donc d' être en bonne santé.

26715.jpg

 

BOUYGUES. Entrée à 36.17.Le groupe n' a évidemment pas échappé à la grosse purge du marché la semaine dernière, mais les fondamentaux restent cependant solides avec un modèle économique qui tient la route.

 

DANONE. Entrée à 43.40 .Le spécialiste du yaourt a signé un beau chiffre d' affaires trimestriel. Les voyants restent donc au vert.

 

ESSILOR. Entrée à 46.90 .Le premier trimestre affiche une progression de près de 8 %, répondant ainsi aux objectifs fixés par les dirigeants du spécialiste des verres optiques. Opinion favorable donc.

 

LAGARDERE. Entrée à 28.66 .Le titre n' est pas sans risque, autant le dire. Le groupe reste droit dans ses bottes après l' attaque du raider américain Guy Wyser-Pratte qui a finalement dû se résoudre à fermer son clapet. Certains investisseurs continuent cependant de grogner, même si pour l' heure, le groupe continue à croire à son modèle économique. Fondamentalement ce n' est donc pas très réjouissant, mais graphiquement parlant, cela peut être intéressant, d' où le positionnement du jour sur la valeur.

 

PPR. Entrée à 104.24 .Les voyants sont au vert pour le groupe de distribution. La croissance est de nouveau là, même si ce n' est pas encore l' euphorie au niveau de la progression du chiffre d' affaires. Le groupe compte sur la deuxième partie de l' année pour améliorer notamment ses marges, mais les derniers chiffres de la croissance française qui viennent de tomber ce matin, rendront peut être les choses plus compliquées, d' autant que certains trouvent déjà le titre suffisamment valorisé. La valeur a cependant prouvé à plusieurs reprises sa bonne résistance, et laisse donc encore apparaître du potentiel, même s' il faudra tout de même la surveiller d' assez près.

 

SCHNEIDER ELECTRIC. Entrée à 84.24 .La croissance a de nouveau été effective pour ce premier trimestre 2010, en correspondant donc à la ligne de conduite fixée par le groupe.

 

VALLOUREC. Entrée à 151.20.L' idéal, après son retracement des dernières semaines, était évidemment de se placer vendredi dernier, mais c' était alors plus facile à dire qu' à faire. Les risques étaient cependant encore importants. En se positionnant ce soir, on élimine une bonne partie de ces risques.

 

VIVENDI. Entrée à 18.44.La stratégie du groupe offre une assez bonne visibilité. Le positonnement est cependant plus à opérer dans une optique de rendement que pour son potentiel de hausse.

 

www.zone-trading.com

 

 

Repost 0
12 mai 2010 3 12 /05 /mai /2010 13:56

La stratégie consiste à investir dans un horizon à moyen terme, ou plus si affinités bien entendu. L' analyse retenue est technique, mais également fondamentale. Les valeurs choisies sont celle de l' indice CAC 40. Risques contenus.

 

DATE ENTREE              VALEUR                COURS D' ENTREE

 

11/05/2010                     CAP GEMINI          38.46

11/05/2010                     EADS                      14.63

11/05/2010                     LVMH                      88.18

11/05/2010                     MICHELIN              55.13

 

% de liquidités actuel : 92

 

OBSERVATIONS :

 

EADS : AIRBUS devrait être à l' équilibre en 2010. En outre, la baisse de l' euro va dans le sens d' un redressement pour le groupe. Au niveau technique, la valeur s' est retournée ( comme l' ensemble du marché ) vendredi dernier, et a franchi à la hausse sa mm 20 hier.

 

LVMH : Le groupe a profité d' un excellent premier trimestre, même si les dirigeants préfèrent encore pêcher par exès de pessimisme en restant encore prudents. La moyenne mobile à 20 jours a été de nouveau franchie hier.

 

MICHELIN : Le chiffre d' affaires du premier trimestre a permis de rassurer son monde. La confiance est donc de retour pour le manufacturier, d' autant qu' il a finalement plutôt bien résisté en 2009.

 

A noter que le positionnement sur les valeurs en question, ne s' est pas fait au plus bas, et ce pour limiter les risques justement. Il ne s' agit en effet pas d' adopter une stratégie offensive pour ce type d' investissement, mais de contenir les risques, sans cependant trop attendre.

 

ARBITRAGE si besoin, chaque soir entre 17 et 17 h 30

michelin.jpg

www.zone-trading.com

 

 

 

Repost 0
18 septembre 2009 5 18 /09 /septembre /2009 20:47
Ouverture : 31 juillet 2009
Composition : 100 % CAC 40
Nombre de lignes : 11/40 théoriques
Liquidités : 77.78 %
Levier : 1/Comptant
Sens : Long
Durée : LT/Indéterminée
Rapport : hebdomadaire

Rendement actuel sur capital investi : 5.19 %
Rendement actuel sur capital disponible : 1.11 %

Rendement actuel de l' indice de référence depuis le 31 juillet 2009 : + 11.72 %





















Observations : La ligne BNP-PARIBAS qui affichait un repli supérieur à 5 % la semaine dernière, repasse dans le vert. La ligne ESSILOR reste quant à elle toujours dans le rouge. On notera enfin la belle performance de la ligne SCHNEIDER ELECTRIC qui dépasse les 14 %.

Précédent rapport : Portefeuille " MM24M " : + 2.88 %

Prochain rapport : le 25 septembre
Arbitrage : le 30 septembre

www.zone-trading.com


Repost 0
11 septembre 2009 5 11 /09 /septembre /2009 17:51


Ouverture : 31 juillet 2009
Composition : 100 % CAC 40
Nombre de lignes : 11 / 40 théoriques
Liquidités : 78 %
Levier : 1/Comptant
Sens : Long
Durée : LT/Indéterminée
Rapport : hebdomadaire

Rendement actuel sur capital investi : 2.88 %
Rendement actuel sur capital disponible : 0.61 %






















Observations : Le titre BNP-PARIBAS n' est pas sans poser quelques problèmes. La ligne affiche en effet un repli supérieur à 5 %.La liquidation n' est cepedant pas à l' ordre du jour.

www.zone-trading.com

Repost 0
9 septembre 2009 3 09 /09 /septembre /2009 21:01
Cette stratégie de long terme consiste à " acheter " la mm à 24 mois et de la revendre ensuite. Elle n' exige pas un suivi serré. L' utilisation de la moyenne mobile à 24 mois permet en effet d' éliminer la quasi totalité des faux signaux sur une longue période. C' est donc " confortable " pour l' investisseur " lambda " ne désirant pas passer sa vie devant ses écrans. Cette stratégie ne porte évidemment pas forcément ses fruits tout de suite, et nécessite en outre de faire appel à une certaine diversification. Sur le graphique ci-dessous, on peut voir la stratégie en question adoptée entre décembre 2003 et août 2008. Le rendement ressort à 73 % sur cette période. Appréciable, même si cela n' a évidemment rien à voir avec les rendements qui peuvent être générés en trading pur. Mais dans le cas qui nous occupe, le risque est considérablement réduit. La nouvelle entrée s' est faite à hauteur du 74.40 sur plusieurs années donc, sauf si le sous-jacent en question ne parvient pas à se mainternir au dessus de sa mm 24.

Détails du portefeuille MM 24 :

AIR LIQUIDE : Entrée le 31 août à 74.40

BNP PARIBAS : Entrée le 31 août à 56

CAP GEMINI : Entrée le 31 août à 33.68

ESSILOR : Entrée le 31 juillet à 38.84

L' OREAL : Entrée le 31 août à 68.63

LVMH : Entrée le 31 août à 66.50

MICHELIN : Entrée le 31 août à 52.35

PPR : Entrée le 31 juillet à 77.95

SANOFI : Entrée le 31 août à 47.27

SCHNEIDER ELECTRIC : Entrée le 31 août à 64.25

UNIBAIL : Entrée le 31 août à 137.80

11 lignes / 40 théoriques.

LIQUIDITES DISPONIBLES : 78 %

RENDEMENT ACTUEL par rapport au capital investi : 2.46 %

RENDEMENT ACTUEL par rapport au capital disponible : 0.53 %
























www.zone-trading.com

Repost 0
3 septembre 2009 4 03 /09 /septembre /2009 19:40
Dans ce cas il ne s' agit pas de trading pur sur du court terme, mais " d' investir ", même si cela reste un bien " grand " mot, sur plusieurs semaines ou mois. Dans le cas qui nous occupe, la position longue a donc été ouverte le 14 juillet dernier. Il s' agissait alors " d' acheter " la mm 20, avec pour but de la " revendre " ensuite. La position a été soldée ce soir. En fait, le titre a cassé sa mm 20 dès hier, mais comme le " daily " était encore propre, la position a été maintenue. Mais aujourd' hui, c' est vraiment la fin des haricots. Il fallait solder.























www.zone-trading.com
Repost 0
26 août 2009 3 26 /08 /août /2009 10:25
Le titre BNP PARIBAS est déjà au dessus de sa moyenne mobile à 24 mois comme vous pouvez le constater ci-dessous. La moyenne mobile à 24 mois permet de se placer dans une optique à long terme. Il " suffit " d' acheter la mm à 24 mois, pour ensuite la revendre. Cette stratégie permet d' avoir un recul significatif par rapport à une valeur dans le temps. L' investisseur à long terme ne passera en effet pas son temps devant ses écrans, et doit donc mettre en oeuvre une technique permettant de ne pas prendre en compte les différents éléments parasites sur la durée totale de son placement. En adoptant la technique de la moyenne mobile à 24 mois, on peut par exemple voir qu' entre l' entrée en novembre 2003 et la sortie en octobre 2007, le titre ne repassera pas une seule fois sous la mm en question. En utilisant par exemple la moyenne mobile à 12 mois, visible dans le graphique 2, on peut constater qu' en " achetant " la moyenne mobile à 12 mois, l' investisseur se place certes plus tôt ( mai 2003 au lieu de novembre ), mais doit déjà " serrer les fesses " en octobre suivant, avant de se faire sortir définitivement en avril 2005.

En utilisant donc la moyenne mobile à 12 mois pour investir, le rendement obtenu est de 26 % de mai 2003 à avril 2005 en ayant une marge limitée.

En utilisant par contre la moyenne mobile à 24 mois, on voit que l' investisseur se place bien plus tard certes, en ayant donc un PRU théorique de départ plus haut à 38.28 contre un 34.29 pour celui qui a appliqué la stratégie de la mm à 12 mois.

Mais ce qui compte, c' est bien évidemment la sortie. Alors que, comme on l' a vu, celui qui a appliqué la méthode de la mm à 12 mois, obtient un rendement de 26 % en étant pas " confortable ", celui qui a utilisé la moyenne mobile à 24 mois, obtiendra un rendement bien supérieur de près de 85 % sur une période plus longue il est vrai. Mais, comme vous pouvez le voir sur le premier graphique, il ne sera jamais inquiété durant cette période. La moyenne mobile à 24 mois présentant en effet l' avantage de laisser une marge de manoeuvre plus que confortable

A l' heure actuelle, comme vous pouvez donc le constater, le titre BNP PARIBAS est déjà repassé au dessus de sa moyenne mobile à 24 mois. Cela représente donc un signal d' achat à long terme.






































































LIRE AUSSI : Investir à long terme avec la mm à 24 mois

www.zone-trading.com

Repost 0
24 août 2009 1 24 /08 /août /2009 12:50

La crise est finie on vous dit. Bon, pas tout à fait c' est vrai, surtout sur le terrain. Mais en ce qui concerne la Bourse vous n' êtes pas sans savoir qu' elle anticipe toujours. Parfois plusieurs mois à l' avance.

Le sujet du jour est donc d' investir à long terme. A savoir plusieurs années. Pour ceux qui passent souvent par ici, vous n' êtes pas sans savoir que zone-trading utilise beaucoup la moyenne mobile à 20 jours. Mais il s' agit dans ce cas d' investissement sur plusieurs semaines, ou même mois parfois, mais pas sur plusieurs années.

En partant donc du principe que la crise est finie, il vous est donc proposé d' ouvrir un portefeuille à partir du mois de septembre prochain. Il s' agira comme évoqué plus haut, d' investir à long terme, soit plusieurs années. La diversification du portefeuille ouvert fera évidemment partie de la stratégie mise en place qui consistera à travailleur essentiellement avec la moyenne mobile à 24 mois. Le principe est simple : on " achète " la moyenne mobile à 24 mois et on la revend par la suite. Alors bien sûr, en utilisant une telle stratégie on est loin d' acheter au plus bas et de vendre au plus haut. Mais le but est d' afficher un rendement intéressant en limitant les risques au maximum.

Pour mieux illustrer le propos, prenons par exemple le cas de la valeur VINCI.

En " achetant " la mm à 24 mois en novembre 2003 et en la " revendant " plusieurs années plus tard, à savoir en janvier 2008, le rendement obtenu est de 207 % au comptant sur une période d' un peu plus de 4 ans donc.

Pour la " petite histoire ", le titre VINCI s' approche actuellement de sa moyenne mobile à 24 mois située à hauteur du 37.71.

Le portefeuille " long terme " qui ouvrira au premier septembre prochain traitera uniquement des valeurs du CAC 40. A suivre donc...
























www.zone-trading.com
Repost 0
6 juillet 2009 1 06 /07 /juillet /2009 19:49
CAPITAL initial : 50 000 euros
Date d' ouverture : le 13 mai 2009
Levier : 10
Durée : indéterminée
Sens : vente à découvert
CAPITAL disponible avec effet de levier : 500 000 euros
Part d' une position : 10 000 euros
Nombre de parts : 40 maximum
Nombre actuel de lignes : 17
Marge de manoeuvre théorique : 100 000 euros ( 500 000 - 40 X 10 000 = 100 000 euros )
Stratégie : " short mm 20 "

Rendement actuel depuis le 13 mai 2009 : 3.32 % ( 33.2 % par rapport au capital initial )

Plus-value déjà réalisée : 1926.80 euros
Plus-value latente : 14 665.01 euros.

Les performances de ce portefeuille sont données à titre indicatif à partir d' un " petit " capital de départ. L' effet de levier important nécessite évidemment un très bonne connaissance des marchés financiers en général, et des valeurs traitées en particulier. Dans le cadre d' un portefeuille diversifié, l' effet de levier important présente logiquement moins de risques, mais ne peut évidemment les exclure.

Pour avoir un ordre d' idées concernant les risques inhérents il faut savoir qu' une perte de 10 % suffit à " liquider " le capital de départ.

50 000 euros X effet de levier 10 = 500 000 euros. 500 000 euros X 10 % de perte = 50 000 euros.

Une perte de 20 % vous sort totalement du " jeu ". Vous devez en outre à votre BROKER, la somme de... 50 000 euros.

50 000 euros X effet de levier 10 = 500 000 euros. 500 000 euros X 20 % de perte = 100 000 euros. ( Pour rappel : capital de départ = 50 000 euros )

Les produits dérivés à fort effet de levier sont donc à réserver aux seuls initiés. Il va sans dire que leur dangerosité est encore plus impréssionnante en trading pur.

zone-trading.com.Copie interdite.




























































www.zone-trading.com

Repost 0
10 avril 2009 5 10 /04 /avril /2009 11:26
Le secteur du luxe n' a finalement pas trop à se plaindre. LVMH sauve en effet les meubles en effaçant son repli des premiers mois de l' année. Le titre évolue au dessus de sa mm 20 et la position longue ouverte le premier avril dernier est préservée à ce jour.























www.zone-trading.com
Repost 0