Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 janvier 2010 2 26 /01 /janvier /2010 17:39
La bougie de ce soir est favorable à un rebond, ou même à une fin de retracement baissier. De nombreuses valeurs affichent en effet ce soir une configuration intéressante. En regardant le graphique ci-dessous, on peut remarquer le bon travail des intervenants. La bougie de ce jour couvre totalement celle de la veille. Ce sont donc les acheteurs qui ont la main ce soir.
1-copie-10.jpg

www.zone-trading.com
Repost 0
Published by zone-trading - dans CAC 40
commenter cet article
26 janvier 2010 2 26 /01 /janvier /2010 15:54
Le titre avait signé un " gap " significatif le 8 janvier dernier. Depuis, il n' était jamais parvenu à poursuivre son mouvement haussier. Les intervenants se posaient en effet des questions concernant le comblement éventuel du " gap " en question. Ce matin, la fenêtre a été ( quasiment ) refermé comme vous pouvez le voir sur le graphique " daily " à suivre de la valeur.
1-copie-9.jpg

www.zone-trading;com
Repost 0
Published by zone-trading - dans VALEURS DIVERSES
commenter cet article
26 janvier 2010 2 26 /01 /janvier /2010 15:48
Après avoir affiché du rouge jusqu' alors, le CAC se reprend quelquepeu. Il est en effet à la limite de repasser dans le vert. La bougie formée actuellement est de bon augure, même s' il va falloir attendre la confirmation de la cloche. Dans le détai on remarquera que plusieurs valeurs ont amorçé un début de retournement. Reste à savoir si tout cela va se confirmer lors des prochaines séances, ou s' il ne s' agit que d' un simple rebond non à même de renverser la tendance actuelle. La configuration actuelle restant effectivement fort fragile à un peu moins de deux heures de la fermeture.
1-copie-8.jpg

www.zone-trading.com
Repost 0
Published by zone-trading - dans CAC 40
commenter cet article
26 janvier 2010 2 26 /01 /janvier /2010 10:40
Le CAC est toujours dans le rouge ce matin, mais comme vous pouvez le constater sur le graphique ci-dessous, la pression vendeuse se fait moins significative. La bougie qui se forme actuellement est même de bon augure. Evidemment la séance est loin d' être terminée et il peut donc encore se passer pas mal de choses. A suivre avec attention donc...
1-copie-7.jpg

www.zone-trading.com
Repost 0
Published by zone-trading - dans CAC 40
commenter cet article
25 janvier 2010 1 25 /01 /janvier /2010 17:56
Prenons le cas de la valeur NATIXIS en date du 24 octobre 2008. Comme vous pouvez le voir sur le graphique ci-dessous, on peut voir ce qui semble être un superbe marteau. Le titre a été massacré dès l' ouverture, mais comme le montre l' ombre basse, bien plus importante que la taille même du corps de la bougie, les acheteurs sont repassés à l' attaque, même si à la cloche le titre terminait encore copieusement dans le rouge. Sur le plan théorique, on aurait alors pû croire que les acheteurs avaient tout de même inverser la vapeur, et que le titre allait donc repartir à la hausse le lendemain. Mais comme on peut le voir, la pression vendeuse était telle que le retournement ne sera jamais effectif ce jour là.

Néanmoins, la bougie du type " marteau " reste très fiable. Lorsqu' elle apparait, la probabilité qu' un retournement devienne effectif dès le lendemain est très importante. Nous étudierons régulièrement le cas de cette bougie qui fait souvent des merveilles, même si dans le cas qui nous occupe, on peut s' apercevoir que l' on ne peut jamais être sûr de rien à 100 % en matière de Bourse.

1-copie-6.jpg

www.zone-trading.com
Repost 0
Published by zone-trading - dans TECHNIQUES
commenter cet article
25 janvier 2010 1 25 /01 /janvier /2010 17:25
Comme nous l' avons vu lors des précédents articles, le marteau inversé est une figure très intéressante. Prenons le cas de la valeur VINCI. Le 17 mars 2008, on peut voir par le biais du graphique ci-dessous, qu' un marteau inversé s' est formé. En fait, à cet instant là, on ne peut pas le confirmer. Il faut attendre le lendemain. Il faut que la bougie formée le lendemain confirme un mouvement haussier. Cette vérification pourra se matérialiser de différentes manières. Toujours dans le cas qui nous occupe sur le titre VINCI, on peut voir que le 18 mars la bougie formée est bien haussière. Le titre prendra en effet 4.55 % ce jour là. A cet instant on peut donc parler de retournement effectif, et considérer que la bougie de la veille était donc réellement un mateau inversé.

Mais pourquoi avoir une confirmation ?

En soi, un marteau inversé traduit bien un mouvement baissier. Lors de la séance d' un marteau inversé, le marché ouvre assez près de son plus bas en séance, puis lance un mini rally en quelque sorte. Mais les haussiers ne parviennent pas à prolonger le mouvement car la pression acheteuse demeure. A la cloche le sous-jacent en question clôture donc sur ou à proximité de son plus bas en séance.

A ce stade ce sont alors bien les baissiers qui l' emportent.

Alors comment se fait-il que l' apparition d' une telle bougie puisse donc être finalement un signal haussier ?

La réponse se trouve dans l' attitude des intervenants le lendemain. Si l' ouverture se fait en effet au dessus du corps même du marteau inversé, cela signifie que les " shorteurs " commencent à être en mauvaise posture. Si les acheteurs parviennent alors à tenir, les " shorteurs " vont alors essayer de se couvrir en devenant donc des acheteurs bien malgré eux afin de limiter les dégâts au maximum. De nouveaux acheteurs vont donc entrer, et le phénomène d' accélération va alors se produire. De nouveaux acheteurs + des " shorteurs " devenant acheteurs bien malgré eux = hausse.

Toujours dans le cas de VINCI, on voit donc bien par la suite que le marteau inversé du 17 mars 2008 était bien valide. Le titre repartira en effet à la hausse par la suite.

Mais ATTENTION : la garantie de ce phénomène est loin d' être effective à 100 %. Il est donc préférable de se placer le lendemain, d' autant que le marché " doigtera " probablement dans la zone de fermeture de la veille. Il n' est donc pas franchement intéressant de se placer en " overnight " à l' apparition de ce qui peut être un marteau inversé. Il vaut mieux attendre la confirmation. Un marteau inversé peut en effet très bien être totalement invalidé le lendemain avec la force des vendeurs, qui au moment de son apparition ont encore la main.

1-copie-5.jpg

www.zone-trading.com
Repost 0
Published by zone-trading - dans TECHNIQUES
commenter cet article
25 janvier 2010 1 25 /01 /janvier /2010 17:08

DE QUOI S' AGIT-IL ?

Comme dans cet exemple sur le titre RENAULT, il s' agit d' une bougie qui présente une longue ombre haute, ainsi qu' un petit corps situé sur le bas de la séance. Pour valider cette figure, l' ombre basse doit être limitée, voir même inéxistante. Vous aurez remarqué que cette figure présente le même dessin qu' une étoile filante baissière que l' on trouve généralement après une hausse. Mais à l' issue d' une tendance baissière comme c' est par exemple le cas sur le titre RENAULT qui nous occupe, cette figure représente un signal haussier avec un retournement possible à la clé. C' est la séance du lendemain qui validera l' éventuel signal haussier évoqué.

1-copie-4.jpg


www.zone-trading.com
Repost 0
Published by zone-trading - dans TECHNIQUES
commenter cet article
25 janvier 2010 1 25 /01 /janvier /2010 16:53
Le CAC reste dans le rouge a un peu plus d' une demi-heure de la cloche. Néanmoins, on peut remarquer que la bougie qui se forme est intéressante. Il s' agit en effet d' un " marteau inversé ". Cette bougie peut traduire une fin de retracement avec un retournement donc. Ce scénario est envisageable ce soir, d' autant qu' en regardant de plus près les valeurs qui composent le CAC notamment, on peut s' apercevoir que plusieurs de ces dernières affichent ce soir la même configuration. Il va cependant sans dire, que ce type de configuration n' est pas garantie à 100 %. A ce stade tout reste en effet fragile et ce sont bien les vendeurs qui tiennent encore le marché ce soir. Nous aurons donc la réponse demain. L' anticipation éventuelle évoquée reste donc l' affaire des spécialistes.

1-copie-3.jpg

www.zone-trading.com
Repost 0
Published by zone-trading - dans CAC 40
commenter cet article
25 janvier 2010 1 25 /01 /janvier /2010 15:07
Le CAC a tenté ce matin de rebondir, mais sans grand succès. Il se retrouve en effet de nouveau dans le rouge. Graphiquement parlant, c' est loin d' être glorieux. Les bougies formées durant ces derniers ne laissent en effet rien présager de très bon. Quant à la mm 20, elle se situe actuellement à 3966 pts. Nous sommes donc bien en dessous, ce qui traduit bien le fait que le marché a actuellement une approche négative des choses. Dans l' absolu pourtant, rien de bien grave. L' indice de référence revient simplement sur ses pas. Ceci étant, il ne faudrait quand même pas qu' il aille trop bas. Auquel cas, la problèmatique serait bien plus complexe.
1-copie-1.jpg

www.zone-trading.com
Repost 0
Published by zone-trading - dans CAC 40
commenter cet article
23 janvier 2010 6 23 /01 /janvier /2010 09:22

Obama a montré ses petits bras musclés et les indices américains n' ont pas vraiment apprécié, même si on a quand même du mal à croire que WASHINGTON veuille tuer la poule aux oeufs d' or. Qu' on le veuille ou non, la vraie puissance des Etats-unis c' est avant tout WALL STREET. Alors peut être qu' Obama souhaite un rééquilibrage avec le reste du pays, tout en essayer de gagner quelques points avec l' opinion publique ( soit-disant ) excédée par l' arrogance de WALL STREET. Cette vision d' une opinion publique excédée reste cependant très européenne, pour ne pas dire uniquement franco-française. Sur le terrain, c' est à dire à Manhattan, personne ne se plaint vraiment. La serveuse du starbucks coffee du coin ou toute autre personne qui travaille par là-bas, savent en effet très bien qu' elle ont un job indirectement grâce aux financiers de WALL STREET. Les Etats-unis ne sont pas la France et les américains ne sont pas aussi choqués que veulent bien le relater les médias français. Reste que l' amérique profonde se pose des questions. C' est en elle qui subit de plein fouet la crise. Et si rien ne serait comme avant ? Sauf à WALL STREET évidemment. Tout change sauf WALL STREET. Peut-être. Mais personne de raisonnable ne souhaiterait tuer la poule aux oeufs d' or, même si cette poule est régulièrement excessive dans ses comportements. En fait, la véritable question qu' il faut se poser est la suivante : que seraient les Etats-unis sans WALL STREET ? Personne ne veut vraiment se poser cette question en fait. La réponse n' est effectivement pas politiquement correct. Alors faut-il le moraliser le capitalisme comme on l' entend déjà depuis un bon moment ? La réponse n' est pas oui ou non. C' est bien plus complexe que cela. Par essence, le capitalisme n' est pas moralisable. On peut pas demander à un TRADER d' avoir le mental d' un assistant social. Il est là pour faire de l' argent, et uniquement de l' argent, pas pour se pencher sur les problèmes du monde. On ne peut donc pas demander à un financier d' avoir des Etats-d' âme. Cela n' a pas le moindre sens. La moralité du capitalisme n' est donc pas négociable. Il faut le prendre tel quel. Avec ses défauts certes. Au final, la problèmatique reste toujours humaine. L' homme ne peut pas changer. Question de survie en fait. L' instinct de survie pousse à la cupidité et à toutes sortes de travers profondément...humains en fin de compte. Ce qui peut paraitre inhumain est en fait parfaitement...humain. Le monde ne changera donc jamais de manière fondamentale. L' homme restera l' homme. Question de survie. Tous nos actes sont en fait dictés par cette instant de survie qui sommeille en chacun d' entre nous de manière bien inconsciente dans la plupart des cas. Continuer de cracher sur les financier de manière outrancière comme le font depuis des mois les politiques ne réglera aucunement le problème. Le populisme ne méne strictement à rien, ou plutôt si : au pire.

La crise actuelle est née du délire des...politiques, et non pas des financiers. Il ne faut pas tout confondre et cesser de dire n' importe quoi. Les financiers n' ont fait que profiter d' un système mis en place par les politiques, et on ne peut pas demander à un financier, là pour faire de l' argent, de profiter d' un système qui permet d' en gagner. Après bien sûr les excès surviennent toujours. La nature humaine fait sa loi. C' est naturelle et ce qui crachent sur un système en montrant du doigt la cupidité de certains feraient exactement la même chose à leurs places. Le monde est injuste. C' est ainsi. Ce n' est pas en déshabillant Pierre, qu' on habillera Paul. Ce n' est jamais aussi simple que cela. Stigmatiser à outrance les financiers reviendrait à réduire à néant leurs compétences. Un TRADER qui gagne de l' argent est avant tout une personne compétente et forcément talentueuse. Qui se permettrait de payer grassement un individu s' il n' y avait pas le moindre retour sur investissement  ? Un TRADER qui gagne des millions fait rapporter des dizaines de millions. C' est une évidence trop souvent oublié par ceux qui parlent sans rien connaitre du milieu de la Finance. Les mêmes n' ont qu' à postuler au sein des grandes banques ou autres hedge funds si tout est si simple.

Les politiques sont entièrement RESPONSABLES de la crise actuelle. Quand on sait qu' un personnage comme SARKOZY ne l' a même pas vu arriver, il y a de quoi se poser des question. Que dire également d' un certain BILL CLINTON qui créera de toutes pièces le " subprime " avec ses petits copains démocrates. Il s' agissait de permettre aux prolos sous-payés d' accéder à la...propriété. La belle affaire. La trop belle affaire qui menera à la crise gravissime que l' on connait. Pour la petite histoire, SARKOZY a eu une le même délire. Il voulait lui aussi, comme tous les politiques, faire une France de propriétaires. La crise du " subprime " est " heureusement " passée par là pour qu' il ne mette pas à éxécution son projet suicidaire. On ne parlera même pas de l' Espagne qui a fait encore plus fort que les autres avec ce même délire de vouloir transformer les prolos en...capitalistes. Oui, il s' agit bien de capitalisme. Etrange, vous avez dit " étrange " ?

 

Quand on paye a coups de lance-pierre les gens, ils n' ont évidemment pas les moyens de devenir capitalistes, euh pardon, propriétaires... C' est alors là que les politiques interviennent. Il " suffit " de leur prêter de l' argent à taux variable bien évidemment. C' est bien plus " marrant ". Que les choses soient claires : ce sont bien les politiques qui sont à l' origine des crédits hypothécaires. Tout le monde s' est évidemment jeter dessus, car un " prolo " c' est très rentable, sur le papier tout du moins...

 

LIRE aussi : ECONOMIE

Repost 0
Published by zone-trading - dans ECONOMIE
commenter cet article