Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 septembre 2012 4 06 /09 /septembre /2012 22:40

Rien ne va plus. Tout le monde en parlait, mais sans vraiment y croire : PEUGEOT sort du CAC 40. Présent dans l' indice de référence depuis ces débuts, à savoir en 1987, c' est donc tout un symbole de l' industrie française qui disparait des écrans. Le coup est rude, même si on voyait mal comment le groupe pouvait finalement y échapper. PEUGEOT sera donc définitivement évincé du CAC le 24 septembre prochain. L' industriel laissera sa place au chimiste belge SOLVAY. Le poids du groupe a sérieusement diminué depuis maintenant plusieurs mois. Avec un cours en chute libre, PEUGEOT a vu sa capitalisation boursière fondre comme neige au soleil. Cette dernière n' affiche plus qu' à peine plus de 2 milliards d' euros, représentant de ce fait, que 0.2 % de l' indice de référence. Les difficultés du groupe perdurent toujours pour le moment avec de " belles " pertes, sans compter un vaste plan social qui a suscité pas mal de grabuge au cours des dernières semaines. L' impact en terme d' image n' est évidemment pas sans conséquence, sans compter qu' il n' est jamais bien bon de sortir d' un indice vedette, notamment en ce qui concerne la visibilité ou encore la liquidité d' un groupe. Les sociétés qui sortent ainsi, ont par la suite, tendance à se " ramasser " plus que de raison. Pour l' heure, le titre se reprend tout de même quelquepeu, profitant du marché de fond particulièrement bien orienté en ce jour, mais la tendance finale reste-hélas-bien baissière.

 

www.zone-trading.com

Repost 0
Published by zone-trading - dans VALEURS DIVERSES
commenter cet article
6 septembre 2012 4 06 /09 /septembre /2012 22:25

Pas vraiment à la fête lors de la séance d' hier, les marchés financiers se sont bien repris aujourd' hui. Le CAC progresse en effet de plus de 3 %, en repassant au dessus de la barre symbolique des 3500 pts. Ce sont les annonces de la BCE qui ont mis le feu aux poudres. L' opération annonçée fait la part plus que belle aux rachats des dettes pourries de la zone Euro. La BCE, très attendue, n' a donc pas déçu son monde. La BCE achetera donc des obligations d' Etat sans fixer de limites quantitatives. Il s' agit donc de rassurer les investisseurs sur la fiabilité, hautement mise à l' épreuve au cours des derniers mois, de l' Euro. L' Euro n' est donc ( pas encore ) mort, et la BCE compte donc bien le faire savoir. Les marchés attendaient une telle décision depuis des " lustres ". Pour l' heure, en attendant que cela se gâte probablement à nouveau tôt ou tard, on peut tout de même considérer qu' il s' agit d' une très appréciable bouffée d' oxygène.

 

www.zone-trading.com

Repost 0
Published by zone-trading - dans CAC 40
commenter cet article
30 juillet 2012 1 30 /07 /juillet /2012 21:48

Les temps sont durs pour PSA. La conjoncture n' est pas favorable, et PSA n' a finalement pas grand-chose à proposer à terme automobile. L' industriel a louper le coche dans pas mal de domaines. La situation est donc critique, mais en partant du principe que toute crise à une fin il peut être intéressant de s' attarder sur cette ' excellente daube " qu' est devenue PSA. Il n' y a de toute façon pas cinquante alternatives : soit une boite finit par couler, soit un point bas existe à un moment ou un autre. Partons donc de la seconde hypothèse en se positionnant sur le titre qui se trouve désormais à un nouveau très attractif. Evidemment, en pareil cas, il est nécessaire d' envisager une porte de sortie assez peu éloignée au cas ou les choses ne se passeraient pas aussi bien qu' envisager. En plaçant un STOP au niveau du 6.01 théorique et en étant patient, la valeur peut donc présenter un intérêt. A suivre...

PEUGEOT.png

 

www.zone-trading.com

Repost 0
Published by zone-trading - dans VALEURS DIVERSES
commenter cet article
30 juillet 2012 1 30 /07 /juillet /2012 21:33

4 ième séance de hausse pour l' indice parisien. Réjouissant, surtout en ce qui concerne la zone affichée. Nous sommes en effet dans une zone de résistance assez pertinente, à savoir celle des 3300 pts. Par la suite il s' agit d' aller chercher la résistance des 3379 pts, plus bien loin donc. Le marché actuel se montre donc relativement optimiste, même si sur le fond rien n' est vraiment régler. Les brebis galeuses de la vieille europe sévissent en effet toujours autant. Alors bien sûr tout le monde s' accorde à dire qu' il faut être solidaire, mais les belles paroles finissent toujours pas s' envoler. Ne gâchons cependant pas notre joie, et n' oublions pas, comme dit le proverbe boursier, que la tendance est notre amie. Par conséquent il convient donc d' apprécier à sa juste valeur le rebond actuel.

CAC-40-INDEX-copie-2.png

 

www.zone-trading.com

Repost 0
Published by zone-trading - dans CAC 40
commenter cet article
2 juillet 2012 1 02 /07 /juillet /2012 21:56

4-0 : c' est le score infligé à l' Italie par l' Espagne hier soir. Sur la planète " foot " il n' y a donc pas photo. L' Espagne reste la grande gagnante. Au niveau de la crise de la zone euro, l' Espagne sort également gagnante, mais l' Italie n' est pas en reste. On peut en effet considérer qu' elle s' en sort bien mieux que sur le terrain. A l' arraché, l' Italie et l' Espagne ont en effet réussi un petit exploit à Bruxelles. Les deux pays, pas franchement en bonne santé depuis quelques temps, notamment, et surtout l' Espagne, sont en effet parvenus à bloquer l' adoption du pacte de croissance en obtenant de sérieuses mesures d' urgence de la part de leurs partenaires de la zone euro lors du dernier sommet européen. Le " chantage " a finalement assez bien fonctionné. Un nouveau mécanisme permettant une recapitalisaton directe des banques a été mis en place, non sans certaines conditions, bien évidemment. La banque centrale européenne y jouera évidemment, une fois n' est pas coutume, son rôle. L' Espagne devrait donc éviter la banqueroute après avoir recapitaliser ses banques. Le pays avait encore crié au secours en début de semaine dernière en demandant une énième rallonge de... 62 milliards d' euros. Une paille. La zone euro se dit également prête à faire preuve d' une certaine " bienveillance " à l' endroit des fonds de secours, et ce, bien évidemment, afin de rassurer les marchés... Toujours la même histoire en somme. Le but étant également de retrouve une certaine stabilité en ce concerne les obligations souveraines des bonnes vieilles brebis galeuses de la zone euro. Il s' agirait d' acheter des dettes pourries des pays tout aussi pourris de la zone euro. L' Italie a notamment fait stipuler que des mécanismes de stabilité soient effectifs pour les pays qui font des " efforts ", en respectant les recommandations faites à leur endroit, mais qui éprouvent tout de même certaines difficultés à se financer sur les marchés financiers en raison de taux devenus de plus en plus prohibitifs au fil du temps. Mario monti s' est notamment réjouit de cet accord à l' arraché en avouant que c' était loin d' être gagné au départ. Au final, c' est donc l' Allemagne qui a plus ou moins " capitulé ". Il faut dire qu' elle n' avait finalement plus vraiment le choix. La crise de la zone euro euro est donc terminée ? A vrai dire, c' est quand même un peu plus compliqué que cela, et il y a donc fort à parier qu' il s' agit, une fois encore, que d' un énième répit, avant de " dégueuler " à nouveau. A suivre de près en tout cas...

ITA.jpg

 

www.zone-trading.com

Repost 0
Published by zone-trading - dans ECONOMIE
commenter cet article
5 juin 2012 2 05 /06 /juin /2012 21:49

Le 11 mai dernier, le titre VALLOUREC a pris une formidable gamelle. Ce jour là, la valeur en effet abandonné près de... 20 % ! Une gifle mémorable donc. Le marché n' a pas apprécié les prévisions à venir du groupe, et l' a donc fait savoir. La pression vendeuse s' est cependant calmée depuis quelques jours, et on a même apercevoir une bougie assez intéressante pas plus tard qu' hier. Une entrée " longue " est donc envisageable, même s' il convient évidemment-comme toujours-d 'être prudent. Le niveau atteint actuellement est cependant attractif à plus d' un terme, en gardant cependant à l' esprit qu' il va falloir être patient. A suivre de près en tout cas...

VALLOUREC.png

 

www.zone-trading.com

Repost 0
Published by zone-trading - dans VALLOUREC
commenter cet article
5 juin 2012 2 05 /06 /juin /2012 21:26

Le niveau des 2960 pts correspond à un support qui ne date pas d' hier. Il a en effet déjà été pertinent à plusieurs reprises au cours des dernières années, et même avant en fait. En... 1998 on entendait déjà parlé de lui. Comme quoi, l' histoire finit toujours pas se reproduire. Plus près de nous, à savoir en juillet 2009, ce support des 2960 avait fait reparler de lui. Il s' agissait d' une phase de retracement après le gros rebond technique de mars 2009, qui fût par la suite le point bas de la crise dans laquelle nous naviguons toujours à ce jour. La crise est donc toujours là contrairement à ce que l' on pourrait croire. Nous sommes toujours à des niveaux quand même assez bas. Moins de 3000 pts, c' est en effet loin d' être la panacée. Par rapport au plus haut atteint après le point bas de cette crise, on perd quand même plus de 1000 pts. On atteignait en effet un plus haut à plus de 4160 pts en février 2011. A cette " époque " pas si lointaine, on pouvait donc croire que la crise était terminée. La rechute ne fût hélas que plus brutale. On reste donc embourbée, même si on peut se consoler en se disant que le support des 2960 a finalement tenu. La consolation reste cependant bien maigre. On reste en effet dans une spirale assez peu dynamique sur le fond. En l' état actuel des choses, on voit en effet mal comment une reprise durable pourrait devenir effective durant les prochaines semaines. L' été à venir semble, de nouveau, plombé.Tout est donc à refaire avec de grosses zones de résistances un peu plus haut. Zones que l' on a déjà bien eu du mal à casser il n' y a pas si longtemps que cela. Bref, au final, on peut donc dire que est dans une zone dans laquelle on pourrait encore rester durant pas mal de temps. Cette zone est comprise, pour l' heure, entre les 3000 et 3600 pts. On ne parle même pas d' aller chercher les 4150 pts de février 2011. En l' état actuel de la vieille europe cela parait en effet bien peu probable. Il va donc falloir faire preuve de patience, de beaucoup de patience même...

CAC-40-INDEX-copie-1.png

 

www.zone-trading.com

Repost 0
Published by zone-trading - dans CAC 40
commenter cet article
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 10:14

" T' es sur facebook ? ". Cette question au moins aussi débile, voir même largement plus en fait, que le " t' es où " du téléphone mobile, on a sûrement dû déjà vous la poser au cours des derniers mois. Si ce n' est pas le cas, rassurez vous, cette question tombera tôt ou tard. Et attention à la réponse. Vous avez en effet tout intérêt à y être préparé, et autant dire qu' il sera préférable pour vous de répondre avec un grand OUI, si possible accompagné d' un enthousiasmant : " C' est génial !!! ". Dans le cas contraire, vous serez immédiatement, et sans le moindre appel, catalogué comme étant le plus RINGARD qui soit. Votre vie ne sera alors plus. En 2012 il faut en effet ABSOLUMENT être sur FACEBOOK, même si personne n' est véritablement capable de dire pourquoi. Toute une génération de débiles a donc désormais envahi la toile, suivi par toutes les autres générations qui ne veulent surtout pas passer pour des hasbeens. On vous le dit et répète, FACEBOOK c' est tout simplement génial. On y dévoile son intimité en s' étonnant par la suite, avec stupéfaction, que tout le monde y a finalement accès. La photo du petit dernier se balade donc sur la toile sans savoir quel en est l' intérêt. On y donne aussi rendez-vous à d' autres crétins pour une boum chez mémé prévue avec dix invités au départ et 3000 à l' arrivée, alors qu' il paraît tout de même plus simple de décrocher son téléphone pour appeler ses potes. C' est le progrès on vous dit. Le progrès a tout de même une drôle de gueule parfois, convenons en, surtout quand on voit la tronche des accros à FACEBOOK. Des geeks à l' image du PDG de FACEBOOK qui ressemble à s' y méprendre à n' importe quel étudiant mal dégrossi évoluant tant bien que mal en colocation. Mais ne vous y trompez pas, sous ses airs d' étudiant un rien boutonneux, Mark Zuckerberg, PDG du groupe, a de la suite dans les idées. Le but final étant en effet MERCANTILE. Il s' agit en effet de faire des dollars. Un maximum de dollars. Facebook va donc changer de statut. Le réseau " social " ( un bien grand mot ), s' introduit donc ce vendredi sur le Nasdaq, en signant par la même la plus grosse entrée en Bourse pour une valeur " internet " avec à la clé une valorisation qui devrait être supérieure à plus de 100 milliards de dollars. Du lourd donc. Du très lourd même. L' entrée s' annonce fracassante pour Facebook. Huit ans après son lancement dans une chambre " crado " d' étudiants d' Harvard sera donc probablement la plus importante entrée en Bourse du marché américain. 421 millions d' actions au prix de 38 dollars pièce seront donc mis sur le marché. L' histoire dit déjà qu' on s' y bouscule, et qu' il n' en aurait donc pas pour tout le monde. Notre " geek " des temps modernes, âgé de 28 ans, sera bien entendu au siège de Facebook pour fêter l' évènement comme il se doit.

 

Reste donc à savoir ce que vaut vraiment FACEBOOK à terme. Les mauvaises langues disent pas grand-chose. Le groupe ne serait qu' une coquille vide au potentiel assez limité. Le site aux plus de 900 millions d' utilisateurs a en effet quelques boulets aux pieds. La croissance du groupe étant en effet, dans l' absolu, loin d' être phénoménale, même si elle a encore atteint 45 % au premier trimestre. A noter que beaucoup d' utilisateurs sont des mobinautes, entendez par là, des crétins évoluant dans la rue, et que dans ces conditions, il est difficile d' avoir une couverture publicitaire éfficace par le biais d' appareils mobiles. Surtout que sur les 900 millions d' utilisateurs il y a quand même un maximum de demeurés au pouvoir d' achat peu conséquent. D' un point de vu financier, FACEBOOK n' est donc pas encore la panacée. Mais bon, au stade actuel, FACEBOOK reste incontournable. Personne ne peut le nier. En attendant, MARK ZUCKERBERG n' a pas trop de soucis à se faire. Il a en effet toutes les chances de grimper encore dans la liste des milliardaires avec sa part de près de 20 % dans la société. En attendant, le jour de gloire est arrivé !

 

facebook

www.zone-trading.com

Repost 0
Published by zone-trading - dans ECONOMIE
commenter cet article
7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 16:38

Le graphique de la période sarkozienne se passe de tout commentaire, même si pour le plaisir on peut quand même s' y attarder quelquepeu. Lorsque SARKOZY est élu en mai 2007, le CAC caracole à plus de 6000 pts. Lors de la dernière cotation sous le règne du monarque, il était à 3161.97 pts exactement. On a beau dire tout ce que l' on veut, un indice boursier, si critiqué soit-il, reste le seul baromètre valable en matière d' économie, et force est constater que c' est plutôt la douche froide après 5 années de pouvoir de la part de l' ex-locataire de l' Elysée. La crise, qui a toujours eu très bon dos, est évidemment passée par là, mais cela n' explique pas grand-chose, tout comme cela n' excuse rien. Les faits sont là/ Le graphique parle de lui-même. SARKOZY n' a pas réussi, c' est ainsi. Il a éventuellement sauvé les meubles à un moment donné, mais cela n' a évidemment pas été suffisant pour sortir de l' ornière. La déroute aura été totale tout au long de ces cinq dernières années. Le monarque n' aura rien sû imposer. Il n' aura pas réussi à " dresser " les marchés, bien au contraire. Les paradis fiscaux n' ayant jamais été aussi actifs qu' à l' heure actuelle, preuve ultime de son impuissance chronique. A présent on voit donc mal comment Hollande pourrait faire pire.

CAC 40 INDEX

 

www.zone-trading.com

Repost 0
Published by zone-trading - dans CAC 40
commenter cet article
7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 16:20

Hollande désormais élu, le CAC se porte plus que bien. Evidemment cela n' a pas grand chose à voir avec sa victoire, encore que, mais c' est tout de même assez appréciable en ce lendemain d' élection. Ceux qui pensaient que la Bourse allait s' écrouler n' y connaissent évidemment pas grand-chose aux marchés. C' est en effet quand même un peu plus complexe que cela. Hollande ne s' attaquera de toute façon que peu aux marchés sur le fond. Un peu sur la forme, certes, car il faut bien faire un peu de " politique à la papa ". Hollande est effectivement bien plus raisonnable que ne l' a jamais été SARKOZY. Il a déjà compris ce que SARKOZY n' a jamais compris à l' endroit des marchés. Bref, au lendemain de la victoire d' Hollande, force est de constater que le FLAMBY est très succulent ! C' est déjà toujours cela de pris.

flamby.gif

www.zone-trading.com

Repost 0
Published by zone-trading - dans CAC 40
commenter cet article